Investir aujourd’hui demande de la réflexion : dans quels placements allez vous investir ? Quels sont les bons plans d’investissement aujourd’hui en France ? Aujourd’hui, nous attirons votre attention sur 7 placements atypiques …

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)

Voici un bon plan d’investissement immobilier : « l’investissement en SCPI » ou plutôt « investir en Société Civile de Placement Immobilier ».

En investissant dans une ou plusieurs parts de SCPI, vous êtes propriétaire d’une partie d’un ensemble immobilier. En terme de financement, vous pouvez investir en SCPI en cash ou à crédit c’est à dire soit payer au comptant ou régler vos parts de SCPI grâce à un prêt.

Zoom sur l’Assurance vie

L’assurance-vie, plan d’investissement rentable sur le long terme, est le produit d’épargne qui permet d’atteindre plusieurs objectifs :

  1. La constitution d’un capital financier
  2. L’obtention à terme de revenus réguliers
  3. La transmission de son patrimoine

Un contrat d’assurance vie vous permet d’investir dans différents supports financiers, que vous choisissez en fonction du niveau de risque que vous êtes prêt à accepter. le fonds en euros est garanti alors que les unités de comptes sont plus risquées, mais avec un objectif de rentabilité plus élevé.

Les actions, une prise de risque pour un placement rentable

Une action est une fraction du capital d’une entreprise. En d’autres termes, c’est un titre de propriété partielle sur cette société.

Détenir une action vous donne un droit de vote à l’assemblé générale des actionnaires et la possibilité de recevoir sous forme de dividende une part des bénéfices de la société. Lorsque vous investissez en actions, vous pouvez prétendre à :

  1. Le versement de dividendes, si la société fait des bénéfices et décide de les distribuer
  2. Le versement d’une plus-value, si vous revendez vos actions plus cher que vous ne les aviez achetées.

Mais l’action est une valeur mobilière « à revenu variable » : si vous êtes assuré que sa perte ne peut en aucun cas dépasser le montant de votre achat (puisque au pire des cas l’action ne vaudra plus rien), vous ne pouvez pas prévoir le niveau de rendement, ni même vous assurer qu’il y aura une rentabilité sur les actions investies.

Le Bitcoin, investir dans la crypto-monnaie

Le bitcoin est une crypto-monnaie qui s’échange sur une bourse de trading. Pour acheter des bitcoins par CB par exemple, vous pouvez le faire sur une plateforme d’échange numérique et vous avez plusieurs façons de les mettre en sécurité.

Le cours du bitcoin, fin 2017 a atteint un pic record en terme de performance. Cependant, cette monnaie virtuelle est très volatile et présente des risques.

Un conseil : Renseignez vous sur le bitcoin avant d’investir votre argent.

Miser sur le Vin, un investissement atypique

Que vous investissiez dans le vin rouge, le vin blanc, le rosé ou encore le champagne, investir dans le vin est plus un « placement passion » qu’un réel moyen de s’enrichir.

Cependant, quelques bonnes affaires sont possibles. Voici 3 possibilités d’investir dans le marché viticole :

  • Vous pouvez réaliser des plus-values, diversifier votre patrimoine en achetant du vin en bouteille, des parts de groupements fonciers viticoles (GFV), ou encore un domaine dans le Bordelais, en Bourgogne ou dans la vallée du Rhône.

Pour ce faire, vous devez disposer d’une épargne financière conséquente et faire preuve de patience. Pourquoi ?

Car pour vous constituer une cave digne de ce nom et acquérir une « belle collection de bouteilles », vous devrez investir entre 3 000 et 5 000 € au départ et réinvestir en moyenne 250 à 300 € par an pour bâtir la « cave de vos rêves ».

Pour répartir les risques, il est nécessaire de diversifier vos achats : acheter dans des régions de production différentes, diversifier les vins etc.

  • Vous avez également une autre possibilité d’investir dans le vin en achetant de parts d’un groupement foncier viticole.

Le prix des parts varie en fonction du vignoble autour de 5 000 € en moyenne. Ces parts ont une rentabilité annuelle de 2% à 3%. De plus, la valeur de ces parts s’apprécie régulièrement. La rémunération des actionnaires se fait sous forme de dividende ou en bouteilles.

  • Puis, vous pouvez aussi placer votre argent dans des fonds communs de placement dont les actifs sont majoritairement investis dans le vin et plus particulièrement dans les grands crus français et internationaux.

Les vins sont sélectionnés sur la base de critères spécifiques (zone géographique, qualités aenologiques….) et sont négociés auprès d’une plateforme de référence et de négociants reconnus.

  • Enfin, pour les plus aisés, reste la solution d’investir dans un domaine viticole.

Seulement s’engager dans un tel projet réclame des fonds importants, une bonne connaissance en matière de gestion et la capacité de s’entourer de professionnels pour développer l’exploitation du domaine.

Collectionner les Œuvres d’art

Commencer une collection d’œuvres d’art n’est pas un placement anodin et encore moins un placement «classique ». Investir dans les œuvres de collection requiert une bonne connaissance de ce que l’on souhaite acheter, de connaître l’origine des œuvres, son authenticité, sa valeur marchande, et des procédures d’acquisition.

Vous pouvez décidez de réaliser des placements dans la sculpture, la peinture, les objets rares, ou encore les bijoux.

L’art est un placement « plaisir » qui demande de la patience et souvent de la passion. Cela reste tout de même un investissement qui peut vous permettre de réduire votre ISF et d’éventuellement réaliser des plus-values.

Les FIP, FCPI pour investir dans des PME-PMI

Plusieurs formules existent vous permettant d’investir dans des PME (Petites et Moyennes Entreprises) et des PMI (Petite et Moyennes Industries) en bénéficiant au passage, d’un avantage fiscal.

Vous pouvez décider de placer votre argent dans des fonds spécialisés comme les fonds d’investissement de proximité (FIP) dont le but est de privilégier un investissement régional ou les fonds communs de placement pour l’innovation (FCPI) destinés à soutenir les PME et PMI innovantes. II est également possible d’investir « en direct » en souscrivant au capital d’une PME.

Ces investissements ont le même régime fiscal et peuvent se cumuler dans la limite d’un plafond.

Mais attention, investir en FIP ou faire un investissement en FCPI présentent des risques élevés, une durée d’investissement très longue et sont destinés essentiellement aux personnes souhaitant faire de « l’optimisation fiscale », c’est-à-dire payer moins d’impôt. Les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) ou les Fonds Commun de Placement pour l’Innovation (FICP) sont destinés aux contribuables fortement imposées.

5 (100%) 1 vote

Leave a Reply

Your email address will not be published.